Bonjour à toutes, je suis très heureuse de vous accueillir sur le nouveau site simplementfeminin.com.

Je me suis dit que ce serait génial de vous partager une partie de mon histoire en guise de premier article .

Je m’appelle Myriam Polteau, et je viens d’une petite ville des Deux-Sèvres qui s’appelle Parthenay.

Issue d’un milieu très modeste, j’y ai grandi avec ma mère et mes 5 frères et soeurs dans une petite cité HLM.

Depuis mon enfance, j’ai toujours été instinctivement attirée par les belles choses et le soin apporté. Et c’est ce qui revient le plus à mon sujet, que ce soit les appréciations de mes profs ou encore ce que ma mère me racontait plus tard :

« Soignée, discrète, appliquée, attentionnée, minutieuse, délicate… »

voici les qualificatifs que l’on m’a toujours attribué depuis ma plus tendre enfance.

Ce goût pour les belles choses m’a directement été inspiré par ma mère Claudie.

J’ai toujours été très proche d’elle et, en grandissant, elle m’a naturellement inculqué une certaine vision de la beauté:
Simple, classe mais toujours actuelle.

Une beauté qui reste à la fois authentique et soignée; car ma mère ne supportait pas tout ce qui était réalisé sans goût, et d’ailleurs dans n’importe quel domaine que ce soit.

C’est un état d’esprit que nous tenons aussi de ma grand-mère Janine qui, elle, ne voit que par le bon goût et l’élégance.

Autant vous dire que ce sont des valeurs très ancrées dans la famille. C’est aussi de cette manière que j’exprime ces valeurs dans tout ce que j’aime dans la vie.

La recherche d’une harmonie simple et classe dans l’expression de la beauté sous toutes ses formes…

Par exemple, l’alliance des couleurs, le choix des fleurs, la mode, le maquillage, la photo, la décoration tentent de s’inspirer de ce modèle.

Comme ces termes « simple et classe » sont subjectifs, puisque nous avons toutes une interprétation personnelle de cette beauté, voici les personnalités qui m’inspirent.

Zazie, Vanessa Paradis, Françoise Hardy, Meryl Streep, Iman, Charlize Theron, Mila Jovovich, Uma Thurman et d’autres… Respirent à mon goût une simplicité, une élégance et une singularité.

Bon ok, que ce soit clair ! Je ne suis le sosie d’aucune d’entre elles mais j’aime ce qu’elles dégagent, toutes à leurs façons.

Elles ont réussi à allier leur personnalité avec le désir de s’entretenir et s’améliorer.

Je pense que c’est ça la beauté authentique par excellence!

 

Quand la recherche de la beauté parfaite devient l’enfer d’une véritable obsession.

obsédée par le maquillage

J’avais des modèles qui m’inspiraient mais je n’avais pas les connaissances pour concrétiser mes idées à une échelle beaucoup plus personnelle. En d’autres termes je ne savais pas comment faire sur moi.

Je ne connaissais qu’une sorte de maquillage mais il ressortait toujours fade et sans éclat.

Au début je ne prêtais pas grande attention à ce manque de savoir faire, c’était même insignifiant. Je compensais ce manque par le prétexte de rester naturelle. (D’ailleurs rester naturelle, c’est un critère qui est aussi très important pour moi…)

Mais lorsque j’ai  connu mon compagnon, Lionel, quelques années plus tard, ce manque de savoir-faire en est devenu une véritable obsession.

Du coup même une fois que j’étais maquillée, cette frustration me conduisait parfois à penser secrètement :

« j’aime pas ma tête et si ça continue comme ça, Lionel va se lasser et pourrait finir par ne plus du tout s’intéresser à moi »

Mais bon, en général même si au fond on a conscience de ça, on continue cette routine…

Par exemple moi à cette époque, comme je vous l’ai dit plus haut, je me maquillais toujours de la même façon. C’est-à-dire que je traçais un trait d’eye-liner et je mettais toujours du mascara noir.

Par contre je ne me mettais jamais de fond de teint. J’avais plutôt la chance d’avoir une belle peau sans acné  et comme je pensais que le fond de teint servait à camoufler les boutons, je ne voyais pas l’intérêt.

De plus ça me rappelait la directrice de la cantine en primaire qui avait des grosses démarcations de fond de teint trop foncé et le cou tout blanc.

Elle passait à chaque table tous les midis pour récupérer les fameux tickets de cantine.

C’est vrai qu’elle était toujours super bien habillée en tailleur jupe et chaussée de très beaux escarpins, mais ce fond de teint grossier était complètement incompatible avec l’élégance.
Ça, c’est le truc rédhibitoire pour moi, je trouvais ça vraiment horrible.

A l’époque, c’est sûr, je n’étais pas en âge de mettre du fond de teint. Pourtant cette image m’est restée longtemps en mémoire.
Peut-être que c’était dû à ma mère qui n’aimait pas du tout les fonds de teint trop couvrants et détestait l’allure de cette directrice.

Du coup, plus tard quand j’ai commencé à me maquiller, je ne voulais pas me mettre du fond de teint et ressembler à ça 🙂

 

Mais comment garder un aspect naturel et classe avec du maquillage sans ressembler à un pot de peinture?

pot de peinture maquillageJ’étais contente du côté simple de mon maquillage mais je détestais le côté fade et sans éclat du rendu.

Finalement j’étais complètement perdue.

J’avais l’impression que je devais être super équipée en cosmétiques, qu’il fallait impérativement que j’utilise beaucoup de maquillage et aussi des choses qui me plaisaient moyennement, comme le fond de teint par exemple…

Et surtout je sentais que j’avais un sérieux manque de connaissances techniques et pratiques.

Je ne savais pas quelle direction prendre et j’ai continué comme ça longtemps… Jusqu’au jour où cette frustration s’est transformée en cauchemar.

J’en suis venue à focaliser sur des détails de mon physique jusqu’à en devenir jalouse au quotidien.

Je me suis comparée à d’autres filles. J’ai surveillé les moindres faits et gestes de Lionel, son téléphone, les filles qu’il regardait dans la rue en ma présence (en plus, il était musicien, ça n’arrangeait pas les choses etc….)

C’est ce qui a provoqué une réaction en chaîne catastrophique. Ça nous a valu, à Lionel et moi, un quotidien épouvantable pendant pratiquement 3 ans.

 

Comment retrouver le contrôle de votre beauté ?

Cette ambiance négative quotidienne de jalousie, c’était un véritable enfer! Je stagnais, je n’avais pas d’entrain et je n’étais pas bien dans ma peau.

La réalité c’est que j’ai mis du temps à réaliser que je ne me sentais pas belle comme j’étais. Et c’est vrai qu’on est souvent trop dure avec soi-même.

retrouver sa beaute mode d'emploiTout ça cachait un manque de confiance en moi, qui s’est forcément, à un moment donné, répercuté sur le domaine professionnel. J’allais donc de petits boulots en petits boulots sans savoir réellement quoi faire de ma vie.

Il fallait y mettre un terme !

A cette époque là Lionel disait souvent qu’il fallait que je fasse un travail que j’aime. C’était et c’est toujours une conviction chez lui. Il n’imagine pas un seul instant qu’une personne ne s’engage pas à réaliser ses rêves.

A force de rabâcher toujours la même chose j’ai fini par penser à mes passions: la beauté, les fleurs, ou encore la décoration intérieure.

Comme j’avais besoin d’apprendre à révéler mes atouts naturels en maquillage, j’ai naturellement choisi l’univers de la beauté.

Et c’est comme ça qu’à 27 ans, j’ai suivi une formation d’accueil conseil en esthétique et parfumerie à Nantes.
Pour moi, la clé c’était l’apprentissage des pratiques du métier pour avoir une allure classe et authentique.

Comme mes idoles 🙂

Faire partie des femmes qui ont du style, c’était mon objectif.

Etre capable de réaliser moi-même toutes les étapes d’une belle mine classe et à la fois simple pour retrouver une confiance en ma beauté et redonner un nouveau souffle à mon couple.

Grâce à cette formation, j’ai appris les techniques esthétiques : de la physiologie cutanée, en passant par le maquillage, les soins, ou encore l’olfaction.

Puis après plusieurs cours pratiques et entraînements avec d’autres filles de la formation, j’ai commencé à conseiller et maquiller les femmes en parfumerie sélective.

Cette expérience m’a appris l’écoute et la découverte des atouts naturels pour réaliser de beaux looks maquillages.

Les femmes que je maquillais étaient ravies et c’est comme ça que je me suis rendue compte du développement de mes connaissances et de mes compétences acquises.

C’est ce qui m’a fait évoluer en confiance.

 

Cependant même si ma pratique et mes connaissances de la beauté s’étaient vraiment étoffées je restais toujours avec mes aprioris du pot de peinture.

Les techniques apprises étaient trop académiques, et manquaient de subtilité. Ca ne correspondait pas au style beauté que j’ai toujours eu en tête.

En fait je ne savais toujours pas comment faire pour prolonger un éclat naturel à l’aide d’un maquillage simple et classe. J’avais encore du chemin à parcourir !

Du coup plus tard, j’ai eu l’occasion en 2009 de devenir conseillère beauté à domicile. J’organisais des coachings beauté privés en face à face avec les femmes.

Grâce à cette nouvelle expérience, je me suis perfectionnée, j’ai cherché et découvert des techniques plus modernes et plus complètes en matière de maquillage et soin.

Lorsque j’ai appliqué une de ces techniques sur moi ça a été un vrai déclic. Pour la première fois j’ai eu la satisfaction de me maquiller simplement, et aussi m’embellir avec éclat et classe!

Quand j’ai montré ce maquillage à Lionel j’ai tout de suite ressenti une différence dans sa façon de me regarder.

 

Et là j’ai vraiment compris que j’avais réussi à créer un éclat naturel en privilégiant mes atouts. Ça n’a pas été facile mais voici ce qui a fait cette différence.

  1. J’ai d’abord accepté mon visage.
  2. Le fait d’avoir accepté mon visage ça m’a permis d’y voir mes atouts.
  3. Une fois mes atouts trouvés j’ai appliqué une technique pour les embellir. On aura l’occasion d’en reparler.

Ces 3 étapes sont simples à dire.

 

Mais comme beaucoup de femmes je me suis trop longtemps focalisée sur mes soient disantes  » imperfections ».
Et plus vous vous focalisez sur vos imperfections plus vous en trouvez d’autres.  Ce qui fausse la perception de votre visage.

En bref vous vous trouvez moche.

 

Si vous n’aimez pas votre image, vous avez plusieurs façons de réagir en maquillage:

  • Soit vous vous dites que vous ne pouvez rien y faire et vous réalisez un maquillage très pauvre comme j’ai pu le faire pendant de nombreuses années!

Ce qui pour moi a donné un résultat fade et sans éclat. Un goût d’inachevé.

  • Soit vous appliquez trop de produits cosmétiques sur le visage, sans reconnaître la nature de votre visage.

Résultat, ça fait grossier parfois même vulgaire.

  • Ou encore vous faites le pot de peinture en mettant toujours une multitude de produits. Vous savez vous maquiller, mais c’est beaucoup trop!

Ce qui fausse la réalité de votre visage et votre maquillage devient figé, artificiel. Effet masque assuré 🙂
Un exemple: redessiner ses sourcils en forme d’arc.

Le maquillage doit servir à révéler vos atouts naturels plutôt qu’à camoufler vos imperfections.

Ce qui permet de garder votre propre nature personnelle, même si vous êtes maquillée!

Mes modèles de réussites beauté sont des femmes à la fois simples et stylées . C’est surtout leur façon d’assumer leur beauté qui m’inspire et non la recherche de vouloir bêtement leur ressembler.

Chercher à personnaliser mon look maquillage m’a conduite obligatoirement à m’améliorer et me perfectionner.

Mon but c’est de prolonger la réalité de la beauté du visage avec le maquillage.
Plutôt que transformer le visage en ce qu’il n’est pas.

La connaissance de la peau et des cosmétiques m’a fait comprendre que certaines de mes idées reçues n’étaient pas forcément fondées.

Du coup par exemple je suis fière d’avoir apprivoisé le fond de teint. Car bien utilisé ça fait une réelle différence.

C’est vrai que quand vous vous sentez à l’aise avec votre maquillage, vous vous affirmez plus et en même temps, vous renforcez votre confiance!

 

Récupérer le contrôle de son image, c’est génial !

savoir contrôler sa beautéAujourd’hui on me fait souvent des compliments sympas.

Du coup les collègues me demandent régulièrement des conseils beauté et certaines me racontent leurs problèmes en maquillage. Notamment je me souviens de Brigitte.

A chaque fois que j’arrivais maquillée elle me demandait:

Comment tu fais pour te maquiller comme ça? Mais qu’est-ce que tu prends comme crayon?

Elle s’était mise en tête de réussir son trait d’eyeliner. Au bout de quelques jours, j’ai vu ses changements réalisés grâce à mes conseils. Elle était contente du résultat et c’était super…

Un autre jour lors d’un rassemblement de l’équipe, Yves, un collègue, en a profité pour me glisser
« j’aime bien quand tu fais ça avec tes yeux ».

Depuis 2011 mes conseils se sont davantage personnalisés et sont devenus beaucoup plus efficaces.

Et progressivement j’ai mis au point une méthode d’auto-maquillage précise et pratique.

Cette méthode est capable de révéler les atouts naturels et faire briller la beauté de chacune.

Personnellement depuis que j’ai adopté cette méthode point par point,  j’ai des retours très positifs de mon entourage et aussi dans mon quotidien.

Récemment j’ai revu une fille que je n’avais pas vu depuis longtemps. Elle m’a dit:
« t’es toute belle. Qu’est-ce que t’as fait? »

Et quand je lui ai dit ce que j’avais fait en maquillage, elle m’a répondu:
« Bé dis-donc il t’en faut peu pour être belle toi! »

C’était marrant, elle m’avait confié:
« même ta coupe, je sais pas, ils sont bien tes cheveux comme ça! »

Alors que je n’avais rien fait à mes cheveux…

C’est fou ce qu’un maquillage adapté peut être flatteur quand même!

Certaines copines et des femmes que je connais m’ont demandé spontanément des conseils personnalisés.

Après ça, j’ai étendu la méthode en salles de sport pour femmes où j’ai organisé des après-midis « Votre Potentiel Beauté ».

Pendant les coachings à domicile je suis ravie de voir comment leurs visages s’émerveillent au fur et à mesure qu’elles suivent la méthode.

Quelques phrases des femmes une fois qu’elles finissent leur maquillage…

« ça change » (sourire)

« je ne me suis jamais vue belle comme ça »

« ça fait drôle de se voir comme ça, ça fait classe. »

Aujourd’hui je suis en mesure de vous aider à magnifier vos atouts naturels et à vous sentir bien dans votre peau.

J’ai crée ce blog pour vous transmettre tout ce que j’ai appris en terme de beauté.

-> Et pour vous qu’est-ce que c’est la beauté simple et classe?
-> Quelles sont vos plus grandes difficultés en beauté?

Allez-y, c’est maintenant à vous de rayonner de beauté 🙂


Leave a Reply

Your email address will not be published.